VIET VO DAO

 

La photo ici présente la réunion des maîtres fondateurs du Viet Vo Dao en France.

 

De gauche à droite :

 

Pham Xuan Tong

Nguyen Trung Hoa

 Hoang Nam

Nguyen Dan Phu

Bui Van Thinh

Phan Hoang

Tasteyre Tran Phuoc

L'HISTOIRE DU VIET VO DAO

 

Cette photo illustre bien le fait que le Viet Vo Dao n'est pas l'invention d'une seule personne, mais l'œuvre de tout un peuple qui, pendant toute son histoire, a dû lutter constamment pour survivre. Contrairement à certaines autres régions asiatiques, où la pratique des arts martiaux devint la prérogative d'une classe sociale privilégiée (les Kchatrya en Inde, les Samurai au Japon), au Vietnam l'art martial est née dans le monde paysan et s'est développée avec lui.

 

Origines :

 

Nous pouvons décomposer le terme Viet Vo Dao de la manière suivante :

VIET : Transcendant Supérieur (et nom du peuple Vietnamien)

VO: Art Martial

DAO : La Voie

 

Il est difficile de préciser sa date de naissance, qui certainement remonte à l'époque où l'ancien Viet Nam s'étendait encore dans la partie méridionale de la Chine, jusqu'au fleuve Duong Tu Gian (Yan Tse Kiang), il y a 5000 ans. Pour cette raison on honore l'empereur Hung Vuong I soit comme fondateur du Vietnam soit comme créateur du Viet Vo Dao. En effet sous la dynastie des Hung Vuon (2879 - 258 av. JC. ) l'art martial vietnamien et la médecine traditionnelle se structurèrent au même temps que la philosophie.

 

En France tout démarre en 1973. Les représentants des styles vietnamiens installés à cette époque ont souhaité poser les bases d'une structure unique et stable. Ils ont alors choisi un terme générique derrière lequel ils pouvaient se regrouper: Viet Vo Dao (Viet pour Vietnamien, Vo pour l'Art Martial et Dao pour la Voie).

 

Le Viet Vo Dao est un art martial ancien que le peuple vietnamien a élaboré progressivement pendant toute son histoire et donc, une partie intégrante de sa culture et de son identité. L'histoire du Viet Vo Dao est par conséquent l'histoire du peuple vietnamien.

 

Puisque l'histoire du Viet Vo Dao est étroitement liée à l'histoire du peuple vietnamien, elle en reflète aussi l'âme. La forme de cet art martial inclus des principes et des techniques dont le but n'est pas seulement un ensemble de techniques de combat mais aussi une philosophie, un concept de vie selon la devise suivante : "Etre fort pour être utile"

 

Philosophie :

 

Les concepts de "être humain" et de "monde" sont interprétés par la philosophie du VVD selon le principe fondamental de l'harmonie, et non pas de la manipulation, de la vexation et de la domination. De cette façon, le chemin de l'art martial vietnamien vise à la formation de, de l'Homme Fort et de l'Homme Vrai, et il est fondé sur le principe de l'harmonie entre la Force et la Flexibilité.

 

Son mot: Être fort pour être utile

 

Son salut: Main d'acier sur le coeur de bonté

 

Son symbole: Le Bambou, image de la droiture, de la souplesse, de la constance et du désintéressement.

 

Son principe : "HARMONIE ENTRE LA FORCE ET LA SOUPLESSE"

 

Son but: Formation de l'Homme Vrai, en dehors de toutes considérations politiques, raciales ou religieuses.

 

La valeur d'un art martial consiste essentiellement dans sa philosophie. Le Viet Vo Dao présente un système philosophique très riche. La grandeur du Viet Vo Dao est celle de faire de chaque pratiquant un ami parmi et pour les hommes.

 

Le long de son chemin, chaque pratiquant découvrira, parallèlement à son évolution technique, la profondeur du Viet Vo Dao. La philosophie du Viet Vo Dao est l'âme millénaire de la culture du Vietnam.